L’ergothérapie pour les enfants
et les adolescents

Vous observez que votre enfant :

  • Est maladroit, renverse des objets, a des difficultés de coordination
  • Écrit lentement et difficilement, se plaint de fatigue
  • A des difficultés à s’organiser (oublie ses affaires, est brouillon, fait beaucoup de ratures, ses cahiers sont mal tenus,…)
  • Réalise partiellement et/ou avec difficultés les activités de la vie quotidienne (habillage, repas, jeux, sommeil,…)
  • Rencontre des difficultés dans les apprentissages scolaires (graphisme, difficultés attentionnelles,…)
  • Se repère difficilement dans les lieux, sur une feuille, sur son bureau
  • A un comportement atypique dans les interactions sociales ou dans les situations de jeu
  • A des difficultés d’inhibition, de gestion de la frustration et des émotions

Il se peut que votre enfant ait besoin d’une évaluation plus approfondie en ergothérapie !

En effet, l’ergothérapeute peut intervenir auprès d’enfants présentant :

  • Un trouble spécifique des apprentissages (dysgraphie, dysorthographie, dyslexie…)
  • Un trouble développemental de la coordination (dyspraxie)
  • Un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)
  • Un trouble envahissant du développement (TED) ou du spectre autistique (TSA)
  • Un retard du développement psychomoteur dès son apparition
  • Une déficience intellectuelle
  • Une pathologie neurologique

La première action de l’ergothérapeute auprès de l’enfant ou de l’adolescent est de réaliser un bilan diagnostique. La plupart du temps celui est prescrit par le médecin. Cependant, les enfants présentant des troubles des apprentissages, des troubles envahissants de développement ou trouble du spectre de l’autisme et des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité peuvent être orientés vers un ergothérapeute par un proche, l’école ou une structure médico-psychologique, médico-sociale.

Le bilan diagnostique concerne :

  • la motricité, des préhensions jusqu’aux praxies (dans lesquelles le graphisme, le dessin, l’écriture, la copie de figures seront explorés en détail) ;
  • l’exploration visuelle et les stratégies ;
  • les perceptions visuelles et tactiles ;
  • l’organisation spatiale et temporelle ;
  • l’autonomie de vie quotidienne, des capacités fonctionnelles à l’utilisation des aides techniques.
  • l’autonomie dans les activités scolaires (graphismes, manipulation des outils scolaire, etc)
ergo-rambouillet-enfants

Le bilan ergothérapique permet une analyse du fonctionnement spécifique de l’enfant et une projection. Il permet d’établir des préconisations pour certains aménagements, ainsi que de définir un plan d’action et d’accompagnement. À la suite de ce bilan diagnostique, pourront être prescrites des séances d’ergothérapie. 

Les séances d’ergothérapie concernent :

  • la rééducation gestuelle : développement des capacités motrices : motricité fine, dextérité, coordinations, praxies
  • le développement des stratégies d’analyse visuo-spatiale : comptage, suivi digital, verbalisation, travail topologique
  • l’aspect visuo-constructif : décomposition, listes, stratégies d’organisation
  • la rééducation graphique : Réentrainement du geste graphique, travail des postures, de la prise du stylo. Planification gestuelle et visuelle.
  • Les activités de la vie quotidienne : selon les besoins repérés
  • Les activités scolaires : constructions géométriques, apprentissage de « protocoles », travail du découpage, analyse de tableaux, pose d’opérations

L’ergothérapeute propose en rééducation: des activités motrices (par des jeux, des activités manuelles), des activités d’analyse visuelle, des activités d’organisation, des activités constructives, des activités de repérage spatial et d’orientation, avec pour projet de faire des transferts d’acquis vers les situations « problématiques » de classe ou du quotidien (habillage, soins d’hygiène, organisation du cartable et/ou du bureau…). En ergothérapie, l’enfant pourra développer ses capacités plus faibles, par exemple, sa motricité fine, son attention, ses réactions sensorielles, la gestion de ses émotions ou la qualité de ses interactions sociales. De plus, l’ergothérapeute peut accompagner ces enfants dans la mise en place d’adaptations notamment scolaires (adaptations matérielles, adaptations des supports pédagogiques, etc) et participer au travail explicatif des particularités de l’enfant auprès de la famille, des équipes enseignantes, AVS, etc.